Diocèses

Les diocèses d'Auvergne (1317-1790)

 

Saint Austremoine, évangélisateur de l’Auvergne à la fin du IIIème siècle, a été le premier évêque du diocèse d’Auvergne qui sous le nom d’Arverne, est l’un des plus anciens de la Gaule. Ses évêques ne sont appelés évêques de Clairmont ou Clermont qu'en 1160. Jean XXII, pape siégeant en Avignon, par une bulle pontificale du 9 juillet 1317, démembre le diocèse d’Auvergne en diocèse de Clermont couvrant la Basse-Auvergne et le diocèse de Saint-Flour couvrant la majorité de la Haute-Auvergne et une partie du Velay. 

Une seconde bulle pontificale du 14 février 1318 délimite le diocèse qui comprend les archiprêtrés d’Aurillac, de Saint Flour, de Langeac, de Brioude et de Blesle.
Les paroisses limites de l’archiprêtré de Blesle sont ainsi nommées : « de Blesle, de Saint-Étienne près Blesle, de Chambezon, de Laurie, d’Auriac, de Charmensac, de Sainte-Anastasie, de Chalinargues, de Landeyrat, de Vernols, de Dienne, de Chavagnac, de Virargues, de Chastel (sur-Murat), de Moissac, de Peyrusse, de Molompize, de Saint-Victor, de la Chapelle d’Alagnon près Graniers, de Massiac, de Lubilhac, de la Chapelle-Laurent, de Rochefort, de Bonnac, de Saint-Mary-le-Plain, de Lastic, de Vieillespesse, de Saint-Poncy, de Fournols et de Saint-Mary-le Cros, paroisses situées dans l’archiprêtré de Blesle, ainsi que les autres paroisses, s’il en existe, relevant dudit archiprêtré de Blesle, à condition qu’elles soient à l’intérieur des limites formées par les autres évoquées ci-dessus. »

Le diocèse de Saint-Flour correspondait alors à l'actuel département du Cantal, avec en moins le Mauriacois, l’Artense, une partie du Cézallier et en plus deux parties du Velay: le Brivadois et le Nord de la Margeride, ainsi qu'un bourg du Quercy : Lamativie. Il comprenait Landeyrat mais excluait Allanche. L’église du prieuré de saint Odilon (consacrée par le pape Urbain II en 1095) en devint la cathédrale, et les bénédictins formèrent le chapitre Le diocèse de Clermont couvrait le Nord du Cantal, le Puy de Dôme et une partie de l’Allier. L’autre partie de l’Allier dépendait du diocèse de Bourges.

En 1790, les diocèses ont pris les limites des départements. A ce titre, Le diocèse de Saint-Flour reçut la région de Mauriac et le Nord Cantal. Le diocèse de Clermont se réduisit au département du Puy de Dôme, le diocèse du Puy-en-Velay prit les limites de la Haute-Loire et le diocèse de Moulins fut créé sur les limites du département de l’Allier. Le Concordat de 1801 incorpora l’évêché du Puy-en-Velay au diocèse de Saint-Flour, qui fut alors formé de deux départements : le Cantal et la Haute-Loire. En 1823, le Siège épiscopal est rétabli au Puy et le diocèse de Saint-Flour reprend les limites administratives du département du Cantal.
                

 Liste des évêques de Saint-Flour : 


1317-1319 Raymond Ier de Mimèges, de Vehens (né à Mostuéjouls), abbé de Saint-Thibéry lors de la création du siège épiscopal,
1319-1320 Henri de Fautrières (de Faltredi ou Falteriis) (mort à Saint-Flour en 1320), abbé de Cluny.
1320-1347 Archambaud, camérier de l'Abbaye de la Sauve-Majeure avant d'être promu évêque de Saint-Flour le 5 février 1320, abbé d'Aurillac. Fait plusieurs ordonnances synodales.
1347-1361 Dieudonné de Canillac, fait réunir les matériaux pour construire la cathédrale, reçut d'importants legs pour cela, serait devenu ensuite évêque de Maguelone.
1361-1367 Pierre d'Estaing, fils de Guillaume III, seigneur d'Estaing et d'Ermengarde de Peyre ( ?- Rome 1377), religieux de Saint-Victor. Assemble un concile provincial en 1361. En 1368 est archevêque de Bourges, cardinal camerlingue et légat des papes Urbain V et Grégoire XI.
1368-1374 Pierre de Rensin (Roussin, Rollet ou Roletty), premier évêque à ne pas être issu du cloître (chapitre cathédral).
1374-1383 Poncet de Rochefort, fils de Bertrand d'Aurouze et d'Isabeau de Polignac. Sa sœur Françoise était mariée à Robert III, dauphin de Saint-Ilpize. Il est enterré à Saint-Flour le 9 janvier 1383.
1383-1396 Pierre de Vissac, avocat au parlement de Paris.
1396-1404 Hugues de Manhac (Magnac).
1404-1413 Géraud del Puech
1413-1426 Bertrand de Cadoene. Le lundi 16 décembre 1426, il quitte Saint-Flour pour rejoindre l'évêché d'Uzès.
1426-1451 Jacques Le Loup de Beauvoir. Prieur de Saint-Pourçain, il annonce sa nomination à la tête du diocèse par une lettre qui arrive à Saint-Flour le 20 septembre 1426.
1451-1461 Pierre de Léotoing-Mongton
1461-1482 Antoine de Léotoing-Mongton
1486-1493 Claude de Doyat
1493-1502 Charles de Joyeuse
1502-1540 Louis de Joyeuse
1543-1547 Balthazar-Hercule de Jarente
1547-1565 Antoine de Lévis-Chateaumorand
1567-1569 Jean Paul de Selve (Jean Ier)
1573-1595 Pierre Prosper de La Baume
1599-1602 Raymond de Rouchon (interimaire)
1609-1647 Charles de Noailles (1589-1648), fils d'Henri, comte d'Ayen, et de Jeanne-Germaine d'Espagne-Montespan, abbé d'Aurillac
1647-1664 Jacques de Montrouge
1664-1693 Jérôme de La Mothe-Houdancourt
1693-1742 Joachim-Joseph d'Estaing
1742-1776 Paul de Ribeyre
1776-1779 Jean-Marie-Anne de Bonteville
1779-1801 Claude Marie de Ruffo (1746-1818), fils de Jean-François de Roux de Ruffo et de Louise de Murat de Sablons, député aux États généraux, dernier évêque de Saint-Flour d'Ancien régime. Le diocèse est supprimé de 1790 à 1802.
1802-1808 Jean-Eléonore Montanier de Belmont
1808-1809 François-Amable de Voisins, mort avant d'avoir reçu l'ordination épiscopale
1809-1819 Guillaume-Auguste Jaubert
1819-1819 Jean-François de Maillan
1819-1820 Paul-Thérèse-David d'Astros
1820-1829 Louis-Siffrein-Joseph de Salamon
1829-1833 François-Marie-Edouard de Gualy (1786-1842), 7ème fils de Marc-Antoine et de Marie-Anne de Rech, ensuite évêque d'Albi
1833-1836 Jean-Pierre-Marie Cadalen
1837-1851 Frédéric de Marguerye (1802-1876), fils de Laurent et de Marie-Catherine de Bonnet, membre de la Société cantalienne, ensuite devient évêque d'Autun
1851-1857 Jean-Paul-Fr.-Félix-Marie Lyonnet
1857-1877 Pierre-Antoine-Marie Lamouroux de Pompignac
1877-1891 Fr.-Marie-Benjamin Baduel
1892-1906 Jean-Marie-François Lamouroux
1906-1942 Paul-Augustin Lecoeur
1943-1951 Henri-M.-Joseph Pinson
1952-1959 François Marty
1960-1982 Maurice Pourchet
1982-1990 Jean Cuminal
1990-2006 René Séjourné
2006          Bruno Grua

Sources :

Pierre Chassang, Les Évêques de Saint-Flour dans leur diocèse sous l'Ancien Régime, 1567-1801,
Éd. Gerbert, Aurillac, 2001, 218 p.

Marc Duval, Jean XXII et Saint-Flour, premières bulles, premier évêque (1317-1319) 
Revue Cantal-Patrimoine N°6, pp 29-56 – Visiter son site - Télécharger cet article

 

Venir nous voir

Imprimer

Calendrier d’événements